Nos coups de cœur à Bali

Après deux semaines à voyager à Bali, nous vous partageons toutes ces belles choses vues, vécues, mangées et les endroits où nous avons posé notre sac et que l’on vous recommande chaudement !

A noter que les tarifs des chambres ont été trouvés sur Booking.com, Agoda (le moins cher même avec les charges) ou Hotel.com en saison basse.

Bali, entre 8 et 15 jours (selon votre rythme)

On peut toujours en “faire” beaucoup plus, mais ce n’est pas notre conception du voyage. S’imprégner d’un lieu prend quelques jours et c’est en revenant aux endroits que des expériences se créent, que des contacts se tissent. Alors, nous conseillons de prendre son temps pour apprécier la saveur de Bali.

UBUD, la capitale culturelle (entre 1 et 3 jours)

Lotus du temple Saraswati

A ne pas manquer

– Faire une pause contemplative devant le Temple Saraswati. Il doit son prestige à son jardin aquatique de lotus. Passez-y en journée et de nuit pour voir différentes ambiances. Le mercredi soir, il y a un spectacle de danse d’une association de femmes (vers 19h pour 80 000 Rp).
Se perdre dans les rizières à 200 mètres du centre ville. La prisée Campuhane Ridge Walk dévoile de beaux panoramas sur la jungle environnante (2h aller-retour). Notre préférée (1h) : chercher le Sabat Juwuk Manis Trail sur Maps.Me, un chemin dérobé qui ne paie pas de mine les 300 premiers mètres, mais soyez patients !
– Se faire des amis dans la jungle de la Monkey Forest : plus que vendu par tous les blogs, le lonely etc… cela reste une expérience intéressante. Comptez 50 000 Rp par personne.
Relâcher les tensions au Samosana Spa : un massage du dos et tête d’une demi heure pour 40 000 Rp. Massage balinais d’une heure pour 70 000 Rp. Très bon rapport qualité prix et une vraie ambiance de relaxation.

Où dormir ?

Uma Sari Cottage : A 10 minutes à pieds de la Monkey Forest, un endroit plutôt calme (sans trop de mobylettes). Chambres très propres, jolie piscine, petits déjeuner au soleil et un personnel adorable. Une bonne option pour un budget confortable et profiter des délices de la capitale culturelle sans la folie de l’hyper centre (300 000 Rp la nuit)

Où manger ?

– Warung Tulasi Vegetarian : Dans la rue principale près de la Monkey Forest, c’est devenu notre petite cantine. Plats entre 20 000 et 40 000 Rp. Grand choix pour végétariens, et de très bonne qualité gustative. Ouvert toute la journée, personnel charmant.
– Warung Sopa : pour une alternative végétarienne à bon prix, on vous recommande le Nasi Campur à la carte et les infusions !
– Bebek Bengil : Si vous cherchez un restaurant pour célébrer un anniversaire, une fête ou que vous avez trop d’argent dans votre porte-monnaie :), dans une ambiance de rizières et de fontaines, vous dépenserez vos Roupies sans le regretter. La spécialité c’est le canard (bebek). Pour un plat à partager (et à commander à l’avance) comptez 300 000 Rp pour deux. Promis, vous ne le regretterez pas. Astuce : passez la veille pour commander votre plat et la meilleure table du restaurant, la n°3 (une pagode privée qui donne sur la rizière).

Notre article sur “Un week-end à Ubud” ici.

Autour de UBUD (en 1 journée depuis Ubud à mobilette)

Lotus du temple Saraswati

Faire une boucle partant vers Goa Gajha, Bedulu, Tampak Siring, et retour dans la campagne et les rizières de Tagallalang.

A ne pas manquer

Sortir un peu des sentiers battus à Yeh Pulu, un tout petit temple oublié. Cette ruine vaut pourtant un détour agréable. Le must ? Emmenez un pique-nique (riz dans une feuille de bananier par exemple) et partez faire votre pause déjeuner dans les rizières en terrasse sous une cahutte en bois. Pas besoin de louer les services des “guides” à l’entrée. Les rizières ne sont pas grandes, et on y accède par le fond du temple, tout de suite à gauche.
Prendre un bain de spiritualité au temple Tirta Empul de Tampak Siring : un grand classique mais très chouette. Si vous arrivez en mobylette, regardez sur Maps.Me pour l’entrée secrète gratuite ! (“sneaky entrance”, penser à amener votre propre sarong pour pouvoir vous baigner). Ici, des touristes certes, mais surtout beaucoup de locaux qui viennent prendre le bain sacré pour purifier leur corps, leur esprit et leur âme.
S’imprégner d’histoire tel un archéologue amateur au Temple de l’eau de Tirta Gangga. Ce petit bijou caché entre les terrases de rizières vaut bien une longue visite! Gardez un peu de temps pour explorer les champs verts (le chemin qui part à droit au milieu des escaliers).
Arpenter à moto la campagne et les villages d’artisans entre Tampak Siring, Kedisan, Pakudui. Ça monte, ça descend, et pas un seul autre touriste à l’horizon.

Notre article sur “Autour d’Ubud en scooter” ici.

LEMBONGAN, le paradis des raies mantas (2 à 3 jours)

Coral Bay

A ne pas manquer

Sillonner l’île à vélo (pour 30 000 Rp maximum/jour) ou en scooter (50 000 Rp) : entre mangrove, plages (plus ou moins secrètes) et vues à couper le souffle sur les volcans balinais, du lever du jour au coucher du soleil, vous apprécierez la ballade !
Nager avec des raies mantas et voir les coraux champignons de Crystal Bay (tour de palme-masque-tuba – 3 plongées – pour 150 000 Rp). C’est une expérience unique que de se trouver face à ces gueules géantes qui s’approche de vous, paisibles et aériennes. Elles dansent autour de vous ! Bémol : beaucoup de plastique, ça vous fend le cœur…
Admirer le coucher de soleil sur la mer et les volcans sur la plage de Surf Breaks.

Où manger ?

– Nyomans’s Warung : prendre sans hésiter les plats de poisson grillés ! Un délice pour 70 000 Rp !

Notre article sur “Lembongan” ici.

LE CENTRE DE L’ILE, rizières à perte de vue (1 à 2 jours)

Les rizières de Jatiluwih

Trajet entre Ubud et Munduk.

A ne pas manquer

S’extasier devant des terrasses de riz à perte de vue de Jatiluwih (classés au patrimoine mondial de l’UNESCO). L’entrée n’est pas donnée (40 000 Rp chacun), il faut y passer un moment car on ne regrette pas d’y être (même sous des trombes d’eau, cascades garanties) ! Vous pouvez opter pour les petites balades faciles de 30 minutes à 2h. Un régal ! A noter : dormir à Jatiluwih est une option, si on avait su, nous l’aurions fait !
Être surpris par le temple dans l’eau de Bedugul (là encore, le prix d’entrée vous calme un peu pour le temps de visite) mais voir ce temple au milieu de l’eau est une chouette façon d’occuper une heure. De plus, il est principalement visité par des touristes indonésiens.
– Sur le chemin, admirez le point de vue des deux lacs !

Notre article sur “Le centre de l’île” ici.

MUNDUK, village authentique des montagnes (2 à 3 jours)

 

Couché du soleil sur les rizières

A ne pas manquer

Randonner autour des cascades. La plus connue est la ballade des 3 cascades. Pas besoin de guide, juste d’une petite carte ou Maps.Me. Si ce n’est pas transcendant, les vues sur la vallée valent le coup, et les trois cascades ont leur caractère. Notre partie préférée : au lieu de revenir par la route, restez sur le sentier qui ferme la bouche (longer le canal, puis suivre les petits chemins locaux avant de traverser le complexe hôtelier Puri Lumbung), vous traverserez de magnifiques résidences avec des vues imprenables !
S’évader au soleil couchant dans la vallée de rizières, face à la mer. Rejoignez le Puri Sunny Cottage (sur Maps.Me). De là, déambulez comme bon vous semble en remontant le chemin. Rizières, locaux qui travaillent dans les champs avec leurs chapeau de bambous, buffles dormant sur le côté… et un coucher de soleil depuis les terrasses. Un beau moment de poésie.

Où dormir ?

– Pour les budget moyens à confortables (300 000 Rp la nuit pour 2), le Puri Sunny Hotel est un bon choix. Bungalow bien équipé, personnel adorable. Demandez votre petit déjeuner sur le balcon, c’est face à la montagne et aux rizières… En un coup de scooter, le staff vous emmène à la piscine à l’eau de source du cottage du même nom, en plein milieu des terraces de riz face à la mer. Que demander de plus ?
– Pour les budgets plus serrés, nous conseillons One Homestay and Warung (150 000 Rp la nuit pour 2), simple, propre, petite balcon avec vue dans une rue moins passante. De plus, le gérant est adorable, accueillant et plein de conseils désintéressés !

Où manger ?

– Warung Classic : excellent plats entre 30 000 et 50 000 Rp (végétariens bienvenus). Laissez-vous tenter par le dessert Dadar, une crêpe verte fourrée à la coco. En bonus, le restaurant offre une vue superbe.
– Taman Ayu : notre cantine à Munduk, bonne qualité gustative pour petits budgets (de 20 000 à 35 000 Rp/plat). Le personnel est d’une gentillesse infinie.

Notre article sur “Munduk” ici.

PEMUTERAN, relaxation et fonds marins (1 à 2 jours)

Némo dans sa maison

A ne pas manquer

Etre comme un poisson dans l’eau à Pulau Menjengan. en snorkelling ou en plongée selon votre envie ou votre budget, de toutes façons vous passerez un moment magique. Si vous partez avec un club de plongée, sur un bateau de pêche depuis le port, comptez environ 650 000 Rp par personnes; mais, en basse saison et avec des yeux de petits chats, vous pourrez vous en sortir pour 450 000 Rp par personne. Sinon, allez directement réserver à Putu Guesthouse, là où nous avons eu ce deal. Vous pouvez même demander à vous faire prêter le matériel de snorkeling pour l’après-midi!
Découvrir un projet de restauration d’écosystème marin au biorock. Sur la plage, armé d’un masque et d’un tuba, allez rencontrer poissons et coraux en nurserie qui se développent grâce à du courant électrique (pas dangereux). Dubitatifs au départ, nous avons été agréablement surpris.
Se faire chouchouter au Spa de l’hôtel Tirta Sari : personnel compétent, Spa calme (comparé à ceux qui donnent sur la rue) et ambiance romantique. 100 000 Rp pour une heure de massage balinais avec musique balinaise et le petit thé à la fin.

Où dormir ?

– La Putu Guesthouse (3 minutes de la plage) pour 200 000 Rp par nuit offre un joli cadre, une petite piscine et surtout, surtout, un couple de propriétaire plus qu’adorable !
Tri Jaya (D&D Dive Centre sur booking), pour 100 000 Rp la nuit, à 10 minutes de la plage à pieds, c’est un rapport-qualité prix imbattable. Le personnel est très serviable et souriant, les chambres très propres et pour la douche, vous aurez l’impression d’être sous une cascade. Le restaurant est cependant un peu trop près de la route.

Où manger ?

– Amertha Bali Villas face à la mer : pour un repas de St Valentin, ou une petite folie, c’est l’endroit idéal ! Excellente cuisine, service de qualité et les pieds dans le sable ! (Compter 70 000 Rp le plat)
– Warung Setia sur la rue principale : copieux, excellent, varié (quelques plats européens si vous avez besoin de changement) et tarifs très corrects (20 000 à 40 000 Rp). N’hésitez-pas !

Notre article sur “Pémuteran” ici.

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *