La route oubliée

Une vieille route

Aujourd’hui, 11 novembre 2017,  nous empruntons la forgottern Highway qui relie Statford à Taumarunui. Longue de 156 km, il faut compter 3 heures de trajet. En réalité, ce matin nous commençons de Douglas, où nous avons passé la nuit sur le parking, près de la route derrière un tas de cailloux ! Sexy…

C’est parti jusqu’à Pohokura saddle. Un panneau touristique nous apprend que la route  fut construite en 1890. A l’époque, 8h de trajet étaient nécessaire pour relier le point 1 au point B.  Poussière, forêt dense et hostile, c’est tout ce que vous auriez pu trouver là. 

Une petite Répulique perdue

Hop, Whangamomona! Une république indépendante en Nouvelle-Zélande. En signe de protestation contre le gouvernement (qui avait décidé arbitrairement de les changer de district), les habitants de cette commune ont été créatifs dans leur résistance.

L’âme libre des Whangamomoaniens

La ville est tout simplement riquiqui, il s’agit d’une rue principale avec les vestiges de maisons abandonnées style années settlers.

Visiblement toute une aventure !

Nous longeons la rue et nous arrêtons un moment devant une vieille échoppe fermée dotée de quelques panneaux d’informations et de pleins de photos du village.

Une petite visite rapide au bar pub du coin, qui fait aussi office de bureau de tamponnage des passeports (monnayant une devise), puis nous pique niquons près du vieux rail abandonné… mais pas tant que ça ! Car nous voyons arriver, triomphalement, une escorte de petits vieux dans des voitures de golf customisées avec des roues à rail…

Ils sortent de leurs voiturettes, fières d’avoir bravé la nature pour arriver jusqu’au village ! Les dames descendent, le buste haut avec leur grosse valise à roulettes aux imprimés crocodiles, pendant que ces messieurs vont garer l’engin.

Les bolides des aventuriers

De belles gorges

La pause a assez duré, il est temps de reprendre la route. Après Tahora Saddle, un autre joli col, une route de graviers commence à Tangarakau gorge usqu’à Morgan’s grave. C’est notre endroit préféré ! Une route encaissée entre les hauteurs des falaises des gorges; une végétation jurassique et un sentiment d’être, encore, au bout du monde. Après cette magnifique portion, la route reprend ses habitudes et nous mène doucement à Taumarunui.

jusqu’à…nul part !

Dès les premières minutes, nous comprenons que ce que nous espérions être une grande ville avec un Pack’n’Save pour y faire nos courses, une jolie bibliothèque pour écrire nos articles ou un pub convivial pour y boire une bière, n’est en fait qu’un bled tout perdu, voire déserté.

Courage et PERSÉVÉRANCE…

Il nous faudra prendre notre courage à deux mains pour, malgré l’heure tardive nous faire un petit plat plus sain que celui proposé au seul fish and chips du coin. Nous échouons – c’est le terme adéquat- sur un parking en face d’une aire de jeux.

Ps : heureusement, on se prépare pour la descente de la Whanganui !

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *