Une semaine à Taipei

 

S’acclimater

Les trois premiers jours, je reste dans une auberge de jeunesse à Taipei. Le temps de s’acclimater.
C’est un bon point de départ car rencontrer des gens qui ont déjà visité la ville permet de se faire une idée des choses à voir- et limiter le blues des premiers jours.
Il pleut beaucoup, le ciel est gris… de quoi rappeler à tous que la saison des pluies n’est pas si loin.

Samedi 25 mars – Jour 1

Nous bravons la pluie avec Mila pour nous rendre au musée d’histoire naturelle. Il pleut toujours mais tant pis, on prends le métro (facile!) pour le Raohe Night Market. C’est très courant ici….des rues entières de petites échoppes pour manger : soupes, noodles, saucisses… j’opte pour les champignons au grill.

Dimanche 26 mars – Jour 2

Pas de surprise il pleut toujours. Sous mon kway rose, je traverse les rues du quartier Zhongzheng en direction du mémorial Chiang Kai Shek. Nous prenons la photo de rigueur puis déambulons dans les couloirs du musée. Étape intéressante pour en savoir plus sur l’histoire récente du pays.
La journée continue au Creative Parc 1914, il s’agit surtout d’une vieille usine rénovée qui accueille quelques boutiques de créateurs. C’est joli et abrité. Lorsqu’on vit ici cela doit être un endroit sympa pour passer un moment (budget backpack s’abstenir cependant).
Je finis ma journée au Sun Yat Sen mémorial Hall, pour une pratique de Lindy Hop avec les locaux… (et oui je suis partie depuis 2 jours et ça me manque déjà!). L’endroit est chouette, il faut faire tout le tour en suivant les différents styles de musique pour trouver son bonheur. La petite communauté swing de Taipei est charmante, accueillante et un peu timide. Je crois qu’ils sont surpris de me trouver là (merci facebook…), mais après une petite heure les langues se délient et les sourires sont plus larges. On en oublierait la pluie qui martèle le toit.
Arrivée à l’auberge…je n’ai pas une heure de solitude que déjà, Ben me propose une partie de carte avec ses amis, autour d’une bière (la magie du voyage).

Lundi 27 mars  – Jour 3

Enfin le soleil est au rendez-vous ! Mila et moi sautons sur cette occasion pour partir en excursion. 2 métros et 1 bus plus tard, nous commençons la balade. Le sentier s’ enfonce dans une forêt plutôt tropicale, jusqu’à une belle cascade. Nous admirons ce spectacle naturel qui fait du bien, loin du bruit de la ville et de son agitation. Nous montons encore les hautes marches creusées dans la coline et nous arrivons en face d’un temple sublime. Imbriqué dans la roche,  il surplombe la vallée. Les végétaux poussent par dessus et les petites gouttes d’eau de la cascade ruissellent sur la roche. Il n’y a personne, mais ça sent l’encens.Une fois rentré sur Taipei, il est temps de laisser Mila reprendre sa route (destination l’Indonésie). Merci pour ces premiers jours, j’ai déjà le sentiment de m’être habitué à la ville et l’idée de me retrouver seule me fait drôle après avoir partagé tant de petits moments sympa avec elle. Je récupère mon sac à l’auberge et part rencontrer mon hôte Kirsch, un indien vivant à Taipei, qui m’hébergera deux jours.

une vie sociale DÉJÀ bien remplie

Mercredi 29 mars  – Jour 5

Je quitte l’appartement de kirsch vers midi, après de belles conversations sur la culture, le mariage, les coutumes… Je me réfugie à l’auberge que je connais pour quelques heures, le temps d’un café et de rencontrer Dylan. On parlera un peu de nos voyages avant de reprendre nos chemins. 

Mardi 28 mars –  – Jour 4

Aujourd’hui, c’est le dernier jour de Ben (l’anglais qui joue aux cartes en buvant des bières). Il me propose de passer la journée ensemble. Ma seule obligation étant de trouver un duvet (pour le camping à venir) j’accepte volontiers.
On se retrouve à la gare centrale, on achète des sushis qu’on ira manger au jardin botanique en parlant de nos aventures respectives en voyages.
Je suggère une balade à vélo le long de la rivière. Sous le soleil, avec la piste cyclable et l’aménagement des berges, c’est un régal ! En plein effort (oui il fait chaud quand même) mon téléphone sonne. Mon téléphone Taiwanais. Qui peut bien m’appeler ?
“Allo?”
“Hey, it is JWTechnology
JW ça par exemple! Il s’agit d’une entreprise qui propose une solution écologique en ville pour réduire la pollution. Je les avait rencontré à la Cop21 à Paris. J’avais gardé leur carte…mais j’avais oublié.  Le jour de mon départ de Paris, la carte est tombée… hasard ou destin je leur avait envoyé un mail depuis mon telephone en zone d’embarquement…au cas où. Bref, la conversation va bon train et nous organisons une entrevue pour jeudi. De loin je vois Ben se marrer de mon accent “so frenchy”.
Il est temps de souhaiter à Ben un bon retour en Angleterre (deux ans qu’il voyage) et reprendre le cours de ma journée. C’est ça aussi le voyage…se lier d’amitié vite et laisser repartir l’autre sur sa route, en s’en détachant.

Après un passage éclair au Decathlon de Taipei (oui trop pratique!), je reprends le bus et décide de m’arrêter à Longshan Temple. Pas de regrets c’est magnifique ! Un temple en pleine ville avec une cascade dans le jardin…j’achète une soupe au passage et reprends le métro pour le Creative Parc 1914.

Un peu de lindy et c’est reparti !

L’une des associations de Swing organise une soirée en pleine air. C’est charmant, entourée des vieilles usines, un petit plancher avec quelques plantes sur le côté. Le petit ampli est branché,  les premières notes de swing résonnent, les sourires apparaissent et c’est parti !


Je danse deux heures et mes partenaires de la pratique sont contents de me revoir. On parle un peu. Les passants prennent des photos et regardent ces drôles de gens, qui dansent et ont l’air heureux, au milieux de la rue.
Ma plus belle rencontre ce soir là,  c’est Agnès, qui me propose immédiatement de venir dormir chez elle le lendemain !

Jeudi 30 mars  – Jour 6

Assise à une table, je bois tranquillement un macchiato en attendant le couché de soleil le long de l’estuaire à Tamsui (Nord de taipei) en me remémorant cette incroyable journée. Il y a un chanteur avec sa guitare sur un air asiatique et une petite fille avec un grand sourire qui joue à cache cache avec moi depuis le dos de sa maman.


Un entretien professionnel INATTENDU

Si jusque là vous avez tout suivi…j’ai rencontré le directeur et fondateur de JWTechnology. Ce fut une entrevue assez inattendu ! Le chargé de projet est venu me chercher en voiture au métro et m’a conduit au bureau (un peu excentré). J’ai été reçue dans la salle de réunion par ce chargé de projet et le fondateur de la société. Je suis restée trois heures à écouter le parcours et la mission que s’est donné ce chef d’entreprise.


Flâner et visiter

A mon retour en ville, Agnès m’a fait traverser le plus grand Nigt Market de Taipei, Shilin avec deux amis à elle. Ils m’ont tout fait goûter ! Des huîtres chaudes en omelette (beurk) au tofu puant dit stinky tofu (rebeurk et beurk) en passant par les saucisses à l’ail (une saucisse sucrée sur une brochette qu’on mange avec de l’ail cru), le crispy chicken, et…le bubble tea (je n’invite personne à faire le compte des calories pour cette escapade culinaire…ça doit être quelque chose).
Pour finir en beauté, nous avons été boire un verre dans un bar qui surplombe la ville (dans le parc national) où les étudiants taiwanais se retrouvent pour parler.

Vendredi 31 mars  – Jour 7

Ce matin, le bus me conduit au départ d’une balade dans le parc national. Je choisi le sentier des fleurs car ça me semble joli et court (le temps est incertain). Les fleurs sont en éclosion,  les couleurs sont belles et ça sent très bon. La pluie commence à tomber, Célestine et moi nous nous abritons sous mon kway rose. A l’arrivée “flower clock”, je suis presque déçue…il ne s’agit que d’une horloge dessinée en fleur…ça a un côté kitch. Tant pis, la balade était agréable et il est temps d’aller se réfugier au musée national qui abrite la plus grande collection d’art asiatique. Le soir venu, je suis contente de retrouver Agnès pour un hot pot et une soirée swing histoire de réchauffer mes pieds trempés et mon cœur solitaire.

Samedi 1er avril  – Jour 8

Il est temps de dire au revoir à Agnès,  cette hôte extraordinaire devenue amie en si peu de temps. L’aventure continue. Direction Hsinchu où je vais rencontrer Eric pour vivre une semaine au rythme de sa famille.

 

1er repas

Image 1 parmi 26

Creative Commons CC BY-SA 4.0 - Auteure Emilie BUAILLON

Partages 0

2 réflexions sur “Une semaine à Taipei

  1. Philemon dit :

    I like your post! I check out your blog site pretty regularly, and you’re always
    coming up with some great staff. I shared this blog post
    on my Facebook, and my followers liked it. Good luck for the future.

    • Emilie dit :

      Hello Philemon,
      Many thanks for this positive comment that motivates me to continue. It’s not easy to post regularly but I do it best. Do not hesitate to give me subjects of articles which would interest you 🙂 I wish you a very beautiful trip and beautiful adventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *